Réservation
en ligne
 

Séance 1

Concept : l’identification

Obstacle : les tensions

La 1ère séance était orientée sur la notion d’identification et sur l’un des 1ers obstacles rencontrés dans le chemin méditatif : les tensions.

 

Les 3 premières techniques pour débuter sont :

  1. La pratique posturale de yoga : les postures sont des états d’être stables, confortables, agréables : il s’agit donc ici de développer une écoute, une présence dans son corps, conscient de mouvements, sans jamais forcer ;
  2. la rotation de la conscience dans les parties du corps ou body scan : une écoute, une présence à son corps sans mouvements, partie après partie ;
  3. la prise de conscience de la respiration naturelle : l’observation de sa respiration telle qu’elle est, à chaque instant, sans la modifier.

 

Nous vous invitons donc à vous offrir quotidiennement un ou plusieurs temps pour vous-même (de 5 à 15mn pour cette première semaine, voire plus si vous êtes bien).

 

Durant les prochains jours, vous pourrez vous laisser guider par les supports ci-dessous de 5 et 17mn, qui se complètent mais peuvent se pratiquer séparément. Et n’hésitez pas à pratiquer sans support si vous préférez !

Pratiquée au quotidien, la méditation réduit le stress, développe la concentration, l’intuition et la créativité. Pourquoi s’en priver ?

  • Un body scan, allongé, de 15mn, pour prendre conscience de son corps, relâcher ses tensions, idéal avant une méditation selon le temps dont l’on dispose ;
  • Une relaxation assise de 5mn est proposée pour une transition en détente avant de méditer. Il est en effet recommandé de méditer quand on est détendu. Cet exercice  est optionnel selon l’état dans lequel vous vous trouvez ;
  • Une petite méditation de 11 minutes reprenant  par phase les différentes étapes expérimentées  durant l’atelier vous permettra, nous l’espérons, de retrouver un état de calme et de recentrage.

Body scan

Allongé

15mn

Sylvie

Body scan

Assis

5mn

Stéphanie

Méditation

Assis

11mn

Stéphanie

D’ici la prochaine séance, pratiquez en observant ce qui se passe sans vous identifier : ni aux sensations corporelles, ni aux émotions, ni aux pensées. Voyez-les, puis laissez-les passer…

 

Bonne pratique !